Jacques Perconte
Presse / textes / retour .

  10 décembre 2015   fragment du document :: 3074 chars → 538 mots
042 LIV :: LIVRE CR :: CRITIQUE
Moulon, Dominique, Art et Numérique en résonance.
Jacques Perconte, Marines Sans Titre n°1
pdf

[...] 

Du cinéma expérimental, il est aussi question dans les séquences filmiques de Jacques Perconte qui, littéralement, se liquéfient dans la durée de leur lecture.

[...]

« Dans mes pièces génératives comme au cinéma, j’essaie de faire des films-monde, des univers puissants qui brisent les liens que l’on peut avoir avec le temps et l’image. Je travaille toujours sur le paysage, chaque pièce est constituée de quelques séquences filmées.  On voit l’image de ce paysage évoluer dans le temps, mais jamais de façon synthétique, c’est-à-dire que rien n’est inventé, l’image malaxée par le programme est simplement jouée et c’est sa nature qui fait que quand el1e est jouée, elle est déformée et des artefacts apparaissent. Ces artefacts sont les traces du rapport entre le paysage enregistré et l’appareillage informatisé qui a servi à l’enregistrer et à le restituer. »

Jacques Perconte envisage ses paysages filmiques d’une manière résolument picturale. Des applications qu’il expérimente, il ne retient que les approximations. Pourtant, il n’y a pas plus d’accidents dans ses films qu’il n’y en a dans les peintures de Jackson Pollock. Tout nous apparaît contrôlé bien que rien n’ait été véritablement anticipé. Avant une exposition, il arrive même à I'artiste de modifier quelque peu ses . Réglages, comme pour mieux s’adapter au contexte, préservant ainsi les spectateurs de toute forme de répétition.
[...]

L’art et le numérique se confondent pour résonner, ensemble. Aujourd'hul, nombreuses sont les œuvres initiées grâce à un moteur de recherche ou un appareil mobile. Les pratiques artistiques et usages amateurs, en réseau, s’entremêlent. Pour faire œuvre, des artistes détournent les médias sociaux que tous nous nous approprions. Car les cultures du numérique sont aujourd’hui très largement partagées.Dominique Moulon, à l’issue d’une série de trois expositions présentées en 2015 au Centre d’art de la Maison populaire de Montreuil, poursuit dans ce livre sa réflexion sur l’évolution la plus récente du phénomène numérique dans l’art.À travers les œuvres de 27 artistes et 12 entretiens avec des personnalités internationales (critiques, responsables d’institutions, galeristes), il propose trois mouvements (convergence, ré-émergence, conséquences) comme autant de clés de lecture possibles de la fusion de l’art et du numérique.

à venir : pièces liées / périmètres articles / auteurs / médias / registres / ...
❤︎ / jacques perconte