Jacques Perconte
Presse / textes / retour .

  13 mars 2016   fragment du document :: 1711 chars → 297 mots
141 BLG :: BLOGE PR :: PRESSE
Katerji, Antoine, L'obs, avec rue 89.
Bizarrement, le numérique donne du corps au cinéma
rue89.nouvelobs.com/blog/b...
pdf

Mais la palme du bricolage revient sans doute au cinéaste expérimental Jacques Perconte dont le travail est visible en ligne sur son site internet.
Pour réaliser ses œuvres plastiques, il joue sur la compression des données pour donner à ces images de nature une forme inédite proche du « glitch », ces carrés pixélisés bien connus des internautes. Le bug comme horizon esthétique, soit le projet paradoxal d’un plasticien qui « sculpte l’imprécision née des mathématiques » :

« J’essaie et j’apprends énormément d’outils – de logiciels pour trouver ceux dont les limites sont flexibles et que l’on peut pousser. Je cherche ceux qui ne fonctionnent pas très bien et dont les mauvais fonctionnements peuvent être qualitatifs pour moi. »

Une manière pour le cinéaste d’humaniser les mathématiques. Tout en faisant basculer l’image numérique dans un imaginaire fantastique où les forêts et autres paysages semblent habités par des forces surnaturelles :

« Emporté par mon élan, il m’arrive parfois d’aller plus loin et de concevoir, dans mes instants les mieux aiguisés, des tableaux singuliers. Ce sont des œuvres d’une espèce qui ne serait plus guère humaine et dont les sens et la technique correspondraient à ces domaines ensorcelés dans lesquels nous n’avons pu pénétrer jusqu’ici au moyen de notre intelligence mathématique. »


à venir : pièces liées / périmètres articles / auteurs / médias / registres / ...
❤︎ / jacques perconte